DANSE - LE MOULIN DES TENTATIONS - Avis de turbulences #13 - L'Étoile du Nord Paris - 28 septembre au 26 octobre



5 personnages dans une semi obscurité sont mus par le bassin. Leurs corps, traversés par une onde incessante, animés par la scansion d’une pulsation presque primitive se transforment et se déforment. Le mouvement s’installe, des modulations rythmiques apparaissent jusqu’à électriser les corps les mettant hors contrôle. Les interprètes soumis à cette déferlante semblent aux prises avec la comédie qui se joue en eux... De quoi sont faits les monstres ? se demande Maxence Rey.  Ce motif du bassin traversera toute la chorégraphie jusqu’à en devenir l’élément central et fascinant. Tout viendrait - il de là, le pire comme le meilleur ? La chorégraphe dans son chemin vers l’étrangeté n’élude ni le lancinant, ni le laid, ni la durée et visiblement elle sait aussi que la trivialité fait partie de la vie. L’engagement du bassin, dont l’authenticité peut conduire à un paroxysme orgasmique, a pour mission de porter la figure du monstre sur le devant de la scène dans ce qu’elle a d’universel. 

Cet étrange qu’elle nous propose se joue dans une plasticité du groupe dont le souffle nous ramène à la nature. Le plateau éclairé comme une clairière, l’ancrage des danseurs, les petits et grands cris débusquent l’animalité en nous. Les corps ondulent, se déplacent, se frôlent. Et parfois ils chantent. La grimace trouve sa place dans ce trouble de la perception. Mimiques, déformations du visages, références aux masques traditionnels, arrêts sur des expressions ou des postures contrefaites, corps découpés à la serpe accompagnent les états de corps et rompent, par l’image, ce flux et ce reflux du bassin qui nous entête.  
Il y a parfois des problèmes de durées trop long ou trop court se prend - on à dire. Mais on sent chez Maxence Rey le désir d’aller chercher ailleurs d’autres voies que celles souvent attendues sur les plateaux. Ses interprètes l’ont compris et sont formidables dans la prise en charge du propos

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

DANSE - festival JET LAG - L'étoile du Nord, Paris - ATTITUDE - 26 mai 2018

CIRQUE - MÉTÉORE - Festival "La route du cirque "- Nexon le 24 septembre 2018

EXPOSER/ PERFORMER L'ARCHIVE - Karin Waehner, une artiste migrante - 15 décembre CND, 16 décembre BNF